Le Blog Effi'connecté
Tendances de marché

Quelles grandes tendances digitales vont s’imposer dans les PME et ETI en 2017 ?

Tendances digitales 2017

Rédigé par Juliette, le 16/01/2017

 

A l’occasion de notre réunion starter nous avons fait le bilan et nous partageons avec vous notre regard sur les tendances digitales qui s’imposeront en 2017 au sein des entreprises de tailles intermédiaires.

 

 

 

 

 

Solutions accessibles en SaaS, usage du device mobile, convergence des outils de communication, gestion de la data… la transformation numérique des entreprises a fait émerger de nouveaux usages, de nouveaux besoins chez les consommateurs et de nouvelles manières de collaborer et de communiquer en entreprise.

 

Déjà adoptées depuis quelques années par les grands groupes et les entreprises du CAC 40, ces grandes tendances digitales s’imposent aujourd’hui au sein de toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, grâce à leur accessibilité et leur simplicité d’utilisation.

 

Pour répondre aux exigences de leurs clients et s’imposer sur leur marché, les PME et les ETI s’emparent de ces enjeux à leur tour. Les technologies liées au cloud, à la mobilité et à la data sont leurs priorités en 2017.

 

L’avènement du Cloud

D’ici 2020, 67% des dépenses en infrastructures des entreprises IT seront basées sur des offres cloud, selon le FutureScape Report du cabinet d’études IDC.

 

L’adoption des technologies cloud favorise l’accélération des démarches de transformation numérique dans les entreprises : simplicité d’utilisation, solutions flexibles et évolutives sans déploiement sur site, maîtrise des coûts… le cloud et les solutions accessibles en SaaS ont de quoi séduire. Les collaborateurs souhaitent aujourd’hui pouvoir communiquer simplement, peu importe l’endroit où ils se trouvent et de manière sécurisée si bien que le cabinet Forrester prévoit une accélération massive de l’adoption des technologies cloud pour l’année 2017 : Le cabinet voit le marché mondial bondir, passant de 87 milliards de dollars en 2015 à 147 milliards de dollars en 2017.

 

La mobilité s’amplifie fortement

Les usages mobiles ont explosé ces dernières années et cette tendance n’est pas prête de s’inverser. D’après l’agence Zenith, 75 % de l’usage internet sera mobile en 2017. SMS, géolocalisation, notifications, applications…Le mobile révolutionne l’expérience client et les entreprises ont tout intérêt à intégrer ce média de proximité, dans leur stratégie de communication multicanal.

 

Devenu incontournable dans la relation avec le client, l’usage des devices mobile s’est aussi imposé en entreprise : selon une étude Mitel, Foliateam et IDC  « en 2015, 56,1 % des collaborateurs et des dirigeants français étaient mobiles et ils seront 71,4 % en 2018 ».

 

Sur le lieu de travail, les collaborateurs utilisent de plus en plus leurs appareils mobiles pour effectuer des tâches professionnelles. L’environnement de travail est donc amené à se développer avec des outils accessibles en mobilité. Téléphonie, outil de gestion de projet, solution de réunion à distance, messagerie instantanée, email… le partage d’informations et les échanges passent aujourd’hui par différents devices. La convergence de ces outils de communication et de leur gestion est en train de devenir une des priorités des entreprises.

 

Le cabinet d’étude IDC estime ainsi que « les dépenses des entreprises en matière de communication unifiée et de collaboration vont progresser de 6,5% par an d’ici 2020 en France. » La multiplication et l’évolution des technologies de communication unifiée vont profiter aux PME qui peuvent désormais avoir accès à des solutions qualitatives, simples d’utilisation et abordables.

 

L’accélération des technologies cloud et mobile a soulevé les questions de la sécurité et de la difficulté à maîtriser ses coûts. Cette évolution n’est pas sans contraintes pour l’entreprise et le rôle des DSI est devenu primordial.

Malgré la complexité du marché et la diversité des solutions, ces freins sont peu à peu levés avec la disponibilité de solutions souples (facturation à l’usage, mode hybride, interconnexion) et sécurisées (données cryptées, accès sécurisés, gestion des autorisations, gestion de l’archivage des données numériques…).

 

La Data au service du marketing 1to1

95% des données ne sont pas exploitées par les entreprises.

 

Les PME l’ont bien compris : c’est une mine d’or pour améliorer leur connaissance client et gagner en compétitivité. Elles intègrent progressivement la data dans leur réflexion marketing. Mais les actions restent encore timides, faute de connaissance, de méthodes et d’outils pour les structurer et les utiliser.

 

Réseaux sociaux, formulaires sur les sites internet, achat en ligne, CRM… la multiplication des sources de données permet en effet aux entreprises de détenir toujours plus d’informations sur leurs clients ou prospects. Tout l’enjeu est de pouvoir les centraliser dans un même outil, les enrichir et les segmenter pour les utiliser. C’est notamment le rôle des Data Management Platform (DMP) : collecter et structurer cette précieuse connaissance client afin de construire des segments cibles de population.

 

Et bonne nouvelle, 2016 a vu apparaître de nouveaux acteurs dans l’édition de DMP. Jusqu’alors apanage des grands comptes et pure players, l’outil s’est démocratisé : il peut être déployé avec une relative simplicité dans une PME, à un coût accessible. Nul doute donc que 2017 verra ces solutions se déployer dans les entreprises de tailles intermédiaires.

 

Et toute cette donnée enrichie, on en fait quoi ?

 

Trier et segmenter ses données c’est bien, mais les utiliser pour adresser des messages ultra-personnalisés à ses cibles et ainsi les atteindre efficacement, c’est mieux. Pour aller encore plus loin dans une relation one to one, une DMP peut être couplée à une démarche de marketing automation dans le but de scénariser les communications avec son client au rythme de ses interactions.

 

L’automatisation des campagnes passe par des outils puissants de scoring client, de diffusion multicanal et d’analyse des performances telles que les plateformes de marketing automation aujourd’hui accessibles pour toutes les tailles d’entreprises. Les directions marketing et commerciales des PME sont d’ores et déjà en réflexion sur des outils d’automatisation et de diminution du parcours de vente. Elles vont constituer dans les années à venir un segment à forte croissance.

 

De belles avancées technologiques ont fait leur apparition ces dernières années. Les entreprises doivent maintenant se mettre en mouvement et actionner cette démarche de transition digitale. Véritable levier de performance et de compétitivité, les petites et moyennes entreprises ne doivent pas passer à côté du virage numérique, crucial pour rester dans la course et répondre à l’évolution du comportement des clients. Car le retard est bien réel en France entre les attentes des consommateurs (offres personnalisées, numérisation des outils, instantanéité des processus…) et les stratégies de conquête et de fidélisation des entreprises. Largement adoptés par le grand public tour à tour consommateur et salarié, les usages numériques ont du mal à se mettre en place au sein des structures professionnelles.

 

Cette transformation digitale n’est pas seulement technologique, elle est aussi humaine. Tous les métiers de l’entreprise doivent être embarqués et se sentir impliqués dans une aventure collective qui a du sens. Alors, pour amorcer leur transition digitale, les PME et ETI doivent d’ores et déjà mettre en mouvement leurs équipes dans un objectif d’amélioration de la relation et du service client. Cette vision pragmatique va permettre à chaque entreprise de s’engager dans une démarche de transition numérique progressive et efficace.

 

Et pour finir, on vous invite à lire l’article très pertinent de Florence Karras, CDO de BNP Paribas qui donne des leviers concrets pour amorcer sa transition numérique : https://www.linkedin.com/pulse/confidence-dun-cdo-florence-karras

 

Vous aimerez aussi...

Veille Scoop.it! Retrouvez ici toute la veille Scoop.it! de la team Effi’connect sur les tendances et bonnes pratiques des solutions de communication pour les entrepri...
La data : socle de la relation client et de la val... Rédigé par Christine, le 25/01/2017   Jean-Lou Racine, cofondateur de l’agence Le Phare et initiateur du mouvement Datamaniaques, nous apporte son...